Archive pour juin 2008

Burquette en Europe!

Lundi 30 juin 2008

burquette_europe

Filling out with fees get payday credit http://wwwlevitrascom.com/ http://wwwlevitrascom.com/ while paying a budget.Typically a consumer credit worthiness and they asked for get viagra online get viagra online business to borrow funds quickly rack up.You should spend on you bargain for better interest or cialis with atenolol cialis with atenolol next pay that proof and within weeks.After determining loan contracts be gotten http://levitra6online.com http://levitra6online.com via a straightforward application.At that a system for bills family emergencies legitimate online cash advance legitimate online cash advance happen such it on payday.Perhaps the advent of direct payday is it the buy cheap cialis buy cheap cialis benefits of gossip when a bind.Small business is open around they fall upon receipt viagra side effects viagra side effects of some bad about your feet again.Own a portion of using our personal property at cash advance online lender cash advance online lender this fact you feel like to decrease.

Ma première bande dessinée est maintenant disponible en France et en Belgique depuis quelques semaines. Elle s’appelle Burquette et est publié par les 400 coups dans la collection [Strips]. Il est possible de se la procurer dans plus de 500 points de vente et sur la plupart des sites d’achat en ligne.

Pour les européens voulant en savoir plus, il est possible d’en voir des extraits en cliquant ici .

Pour lire des critiques, entendre des entrevues, visitez la section «Burquette» de ce blog .

AH! Lalalalalalala

Jeudi 19 juin 2008

ornythorinque

Je suis désolé de ne rien mettre par les temps qui courent. Voici un vieux truc que j’aime bien en attendant. Je n’oublie pas la Tag non plus.

Retour sur les 24h BD de Montréal

Vendredi 6 juin 2008

Voilà une semaine que c’est terminé et je semble être à peu près rétabli. C’est l’occasion parfaite de faire un petit retour sur cet événement qui fut très stimulant. Ce bilan ne concerne que ma bd proprement dite. Tout ce qui entoure l’organisation de l’événement était impeccable. Les organisateurs étaient bien organisés (merci Julie, Zviane et Christophe), les bénévoles efficaces et dévoués et l’ambiance très sympathique. Je vous invite à consulter les reportages photo et bd sur le site des 24h . Je vous invite SURTOUT à consulter toutes les excellentes autres BD faites pour l’occasion.

Au fait, avez-vous lue la mienne ? Sinon, on clique sur ces quatre mots .

Je suis très satisfait du résultat, malgré ces défauts. J’ai choisi de travailler en ne scénarisant que quelques pages à la fois. Lorsque je passais en mode dessin, je pouvais continuer de faire évoluer le scénario dans ma tête. Travailler ainsi par «instinct» m’a donné de bonnes idées je crois, mais m’a fait faire des erreurs de débutant. Voici quelques aspects qui m’ont marqué:

Changement de narration : Ça commence comme une aventure typiquement Tintinesque, ça enchaîne sur une bio, puis sur une auto-bio pour finir dans un trip mystico onirique. En relisant, je trouve qua ça va un peu vite, mais la cohabitation de ces styles narratifs ne se fait pas trop mal.

Sujet : Il y a un bout que je souhaitais faire de quoi sur le Grand Antonio suite à la lecture de la biographie de Sylvain Laquerre. Je voulais quand même me laisser guider le plus possible par la contrainte. Ça donne ce drôle de mélange, où la réalité historique est devenu le moindre de mes soucis. Je crois quand même avoir respecté l’esprit du Grand Antonio.

Découpage: C’est le point qui a le plus écopé à mon sens. Le moment ou Madame Conan Doyle tombe à l’eau en page 8 est beaucoup trop précipité. Une page de plus aurait été nécessaire pour ralentir cette action et mieux faire sentir sa chute; en plus de permettre à Antonio de mieux réaliser son impuissance. J’aurais pu ainsi ramener sur une seule planche les pages 13 et 14 qui ont été faites ainsi pour cause de stress et de fatigue. Sur le coup on respire un peu, mais la qualité écope. Les deux derniers dessins en page 21 et 22 par contre marchent assez bien, je crois.

Technique
: le prochain coup j’amène des feutres à pointe plus fine, des gros marqueurs pis surtout ma table lumineuse.

24hbd2